Musique

Quels sont les instruments de quatuor ?

Les instruments de quatuor sont au nombre de quatre. Un premier violon, un second violon, le violoncelle et l’alto. Il s’agit donc de trois instruments, dont le violon est présent deux fois. Pour la musique classique, une représentation de quatre musiciens est un quatuor. C’est la musique de chambre par excellence et la plus appréciée du répertoire classique. Les plus grandes œuvres ont été composées pour cette configuration musicale.

jouer du violon
Histoire du violon

Les violons

Pour jouer du violon, cet objet se joue avec un archet, qui permet de frotter les quatre cordes, présentent sur le corps de l’instrument. Il présente une caisse de résonance et un manche, sur lequel sont fixées les cordes. Son extrémité se coince dans le cou, le menton déposé sur la mentonnière. Un coussin peut être déposé sur la clavicule, sous le violon, pour éviter l’écrasement de l’os. Dans le quatuor, c’est l’instrument qui possède la tessiture, ou la gamme de notes, la plus aiguë. C’est également le plus petit des trois. Apparu au XVIe siècle sous sa forme actuelle, c’est un des instruments les plus appréciés en musique classique et beaucoup d’œuvres musicales seront écrites, pour être jouées au violon. Dans les partitions d’un quatuor, les deux violons ont deux voies différentes. C’est véritablement Haydn, au XVIIIe siècle, qui instaura ce mécanisme musical.

Les violoncelles

Le violoncelle est aussi un instrument à cordes frottées par un archet, ressemblant fortement au violon, si ce n’est qu’il est beaucoup plus grand. Il se compose également de trois parties, identique au violon, mais ne possède pas de mentonnière. Il se termine par une pique escamotable. Il se joue assis, la caisse posée entre les jambes. Ses cordes, également au nombre de quatre, sont accordées en quintes, du grave vers l’aigu. Il se situe une octave, en dessous de l’alto et une octave, plus une quinte, en dessous du violon. Ce qui permet de bien différencier sa partition, dans l’ensemble. Sa tessiture est la plus grande des trois appareils. Le violoncelle, appelé à son origine « basse de violon », verra sa forme actuelle se dessiner au XVIe siècle, par le luthier Andréa Amati, à Crémone, en Italie, dont les plus célèbres compositeurs et luthiers lui succéderont.

Les altos

L’alto est le cousin direct du violon, mais il est plus épais et plus grave. Il possède une plus grande taille aussi. Sa mentonnière est située au milieu de l’extrémité de la caisse, alors que celle du violon se place à gauche de l’extrémité. Il fait donc partie de la famille des violons. Il joue le rôle du ténor dans la symphonie. Sa tessiture est entre le violon et le violoncelle. Elle est dite intermédiaire. Sa sonorité est une octave au-dessus du violoncelle et une quinte, en dessous du violon. Chaque partie des instruments est écrite dans différentes clés. Celle de l’alto est en clé d’ut. Il apparaît au XVe siècle, pouvant présenter des tailles allant de 38 à 47 cm. Les altos modernes se situent dans les 40 cm. Il est généralement présent dans tout le répertoire d’orchestre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.