La petite histoire de la musique éléctronique

electro

Dans l’univers de la musique électronique, il peut sembler parfois difficile de s’y retrouver. Nous allons d’abord définir brièvement ce qu’est la musique électronique. Ensuite, nous explorerons ce champ pour en dégager les principaux courants. Enfin, nous présenterons quelques plateformes permettant d’écouter cette musique électronique.

Pour commencer, qu’est-ce-que la musique électronique ?

La musique électronique est une forme de musique qui a vu le jour au début des années cinquante avec l’utilisation de générateurs de signaux et de sons synthétiques.

Au départ, il n’y avait pas de Deejay (DJ) pour jouer en temps réel, les sons devaient d’abord être enregistrés sur une bande magnétique.
Mais progressivement, l’évolution de la technologie a permis aux compositeurs de pouvoir jouer leur musique en live et de la composer tranquillement dans leur salon grâce à des logiciels simulant les synthétiseurs.

Aujourd’hui de nombreux DJ, occupent les platines lors de soirées ou en boîte de nuit. D’une certaine manière, ces derniers participent à la diffusion de la musique électronique en proposant à chaque apparition un set mixant les hits du moment ou un set totalement inédit.

Quoi ! Mais c’est de la musique ?

La musique électronique ou « electro » est extrêmement riche. Elle se compose de nombreux genres musicaux. Il y en a vraiment pour tous les goûts et ce serait s’enfermer dans une vision étroite de celle-ci de croire le contraire.

Apparue pendant les années quatre-vingt aux Etats-Unis, la « Techno » est un genre de musique électronique se jouant principalement lors des fêtes. Son caractère festif fait qu’on la qualifie souvent de musique de danse. Cette caractéristique particulière s’explique par son côté répétitif et son tempo élevé. En effet, les amateurs de Techno aiment généralement danser frénétiquement au rythme des répétitions des basses. Avec Autobahn, Kraftwerk se fait précurseur de ce genre en 1974.

Découlant de la techno traditionnelle, la techno minimale se constitue d’une structure plus minimaliste avec un tempo plus lent (de l’ordre de 115 à 130 battements par minute) et des percussions plus discrètes. On constate depuis les années 2000 que ce courant se développe particulièrement en Allemagne.

denon SC3900
Denon SC3900

Sur la même période que celle de la techno, la funky house naît à Chicago. Son nom découle du club où jouait le DJ Frankie Knuckles : le « Warehouse ». Ce courant musical est caractérisé par un rythme de base qui se répète le long de la musique, d’une ligne de basse proche du funk (d’où son nom) et de voix samplées ou non.

À l’interface de la techno et de la house se situe un genre de musique électronique particulier : la trance. La Trance est apparue après ces deux genres, dans les années 1990. Elle se distingue par des lignes mélodiques répétitives et atmosphériques afin de faire planer l’auditeur. On peut noter l’application de nombreux filtres permettant de faire varier les notes au cours du temps.

L’étendue de la musique électronique ne se limite pas à ces courants. Il y a la techno, la minimal music, la funky house mais également d’autres styles musicaux : progressive music.

Par exemple, la deep house est un courant qui dérive de la house. Le caractère « profond » de ce genre musical se traduit musicalement par une proximité avec d’autres genres musicaux comme le jazz ou la soul. La deep house repose sur un groove à base de basses bien graves.

Une dizaine d’années plus tard, dans les années quatre-vingt-dix, émerge un nouveau courant musical : la « Drum N Bass » (ou DNB) composé principalement de batterie et de basse. En effet, les mélodies ont l’originalité de mettre en valeur ces deux instruments sous forme de lignes de batterie et de lignes de basse lourde et puissante afin de transcender l’auditeur.

La dub…à la base inspirée par la musique jamaïquaine est un genre qui connaît son envol avec tous les courants qui en dérivent notamment le « Dubstep ». Ce dernier mêle des percussions extrêmement rapides avec des sons électroniques empruntés aux autres courant de l’électro.

Nous venons de parcourir quelques courants représentatifs de la musique électronique. Néanmoins, nous n’avons pu être exhaustif tant ce genre musical recouvre une multitude de courants qui se croisent et s’entremêlent. C’est pourquoi il convient d’explorer la musique électronique pour en dégager toute sa richesse.

Pour en écouter, rien de plus simple. Soundcloud est une base communautaire extrêmement riche où DJ et compositeurs partagent leurs musiques, leurs mix et remix. Tous les genres sont représentés et il vous suffira d’une petite recherche pour découvrir les merveilles qu’offrent ce courant musical. Si vous souhaitez acheter de la musique en ligne, Beatport est un site offrant une collection impressionnante de titres des plus grands musiciens de l’électronique.

Auteur : Frédéric Altadill

Seul on va vite, ensemble on va loin !!!
Ma page google + : frédéric Altadill

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *