Comment bien choisir sa flûte traversière ?

Choisir sa flûte traversière n’est pas une mince affaire. Que vous soyez débutant ou confirmé, plusieurs critères sont à prendre en considération pour l’achat d’une flûte de qualité. Elle doit répondre à vos besoins, être fiable, solide et facile à jouer. Regardons cela de plus près.

Les critères de sélection

Vous devez dans un premier temps définir le type de flûte traversière que vous souhaitez acquérir. La plupart des orchestres sont constitués de grande flûte, de piccolo, d’alto, de flûte basse ou de flûte en sol. Si vous avez opté pour la flûte traversière, c’est que vous êtes sans doute un adepte du raffinement.

Maintenant, vous allez devoir choisir dans quelle catégorie vous vous positionnez en tant que joueur de cet instrument. Êtes-vous plutôt un joueur débutant, intermédiaire ou professionnel ? Cet élément est capital si vous souhaitez investir dans la flûte traversière Yamaha YFL-382. En effet, ce bel instrument n’est pas adapté à tous les musiciens. Vous devrez déjà avoir de bonnes connaissances dans le domaine.

Les modèles pour débutant ne sont pas conçus pour offrir des sonorités justes ; bien qu’ils soient de bonnes qualités également. Un novice devra plutôt privilégier une flûte en Do, nommée aussi grande flûte ou un piccolo. Avoir un produit de haute qualité ne sera pas forcément judicieux. Le débutant n’étant pas encore capable de faire la différence entre une bonne et une mauvaise tonalité, préférera une embouchure adaptée, des pistons souples.

quelle flûte traversière choisir ?

La gamme intermédiaire se rapproche déjà plus d’un instrument pour professionnel. Les matériaux de construction sont moins performants, mais offrent une facilité de jeu, une justesse du ton et une belle finition.

Le plus important lors de votre achat est d’avoir un matériel très résistant. Bien que la flûte traversière fasse partie des instruments à bois (eh oui, car son plus proche ancêtre était en bois !), elle se compose le plus souvent de maillechort. Il s’agit d’un alliage composé de cuivre, de zinc et de nickel. Son aspect se rapproche fortement de celui de l’argent.

Niveau budget, si vous êtes au début de votre pratique, n’investissez pas plus de cinq cents euros. Vous devrez d’abord pratiquer pendant de longs mois avant de maîtriser vos jeux, techniques et styles musicaux. À ce moment-là, il sera temps de revoir votre choix.

choisir son instrument de musique

Comment préserver ma flûte ?

Maintenant que vous avez choisi minutieusement votre compagnon de jeu, il faut comprendre comment l’utiliser au mieux. La flûte traversière est une mécanique de précision, du matériel de qualité. Il est vital d’en prendre le plus grand soin, de la nettoyer correctement et de la faire réviser de temps à autre.

Vous serez sans doute amené à vous déplacer avec elle. Son principal avantage est de ne pas prendre beaucoup de place. Vous devrez cependant veiller à utiliser un étui ou une mallette adaptés. Vous éviterez ainsi les désagréments d’une mauvaise manipulation, d’une chute, des conditions climatiques ou bien d’autres facteurs. De nombreux vendeurs fournissent une pochette de rangement lors de son acquisition. Si ce n’est pas le cas, pensez à vous en procurer une rapidement !

Auteur : Frédéric Altadill

Seul on va vite, ensemble on va loin !!! Ma page google + : frédéric Altadill

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.